Share

Après la résurrection manquée d’Arafat, le Pasteur KOFFI Duchrist veut parler au Président OUATTARA

On ne l’attendait pas de sitôt, mais voilà que moins d’un mois après la fin du feuilleton Arafat DJ, le Pasteur KOFFI Duchrist refait parler de lui. Dans une vidéo publiée dans la soirée de ce vendredi 20 septembre 2019 sur les réseaux sociaux, cet Homme de Dieu, qui s’est rendu célèbre par ses sorties tonitruantes quant à la mission qu’il aurait reçue de Dieu pour aller ressusciter l’icône du Coupé-décalé, est une fois de plus sur revenu à la charge. Cette fois, non pour demander l’autorisation d’aller au chevet d’un mort, mais pour livrer un message dit prophétique au Chef de l’état en personne, le Président Alassane OUATTARA. Selon David Aimé Jérémy, Leader du Ministère Evangélique Christ Family Ministries, la Côte d’ivoire court un grand danger.

Disant vouloir s’adresser aux autorités Ivoiriennes, avec à leur tête, le Président de la République, le Pasteur-Ressusciteur comme certains l’ont surnommé ironiquement, a estimé nécessaire une rencontre avec le dirigeant Ivoirien pour lui donner des orientations décisives sur la manière d’éviter le chaos à la Nation. L’heure est grave, selon, KOFFI Duchrist, pour qui, il urge de prendre les mesures qui s’imposent pour sauver la Côte d’Ivoire, pendant qu’il est encore temps. Cette nouvelle sortie qui n’est tout de même pas passé inaperçu, puisque ce sont de nombreuses personnes qui se sont mobilisé pour suivre cette diffusion en live, pourrait tout au moins, propulser à nouveau le Pasteur au devant de la scène et relancer le débat sur l’influence du spirituel dans l’évolution de la vie politique de la Nation Ivoirienne. Pour les derniers épisodes du genre encore frais dans les mémoires des Ivoiriens, ce sont des prophéties et autres intrusions de Pasteurs et Prophètes, à l’authenticité douteuse, qui avaient attisé les conflits lors de la crise postélectorale de 2011.

Se dirige-t-on vers un tel schéma ? L’actuel Chef d’état va-t-il se laisser absorber par les “révélations” des prophètes comme le fit fatalement son prédécesseur ? Sans vouloir remettre en doute la véracité des avertissements de l’Homme de Dieu, il serait plus que nécessaire pour les autorités actuelles de faire preuve de circonspection dans la gestion de ces déclarations, dont la moindre orientation tendancieuse pourrait envenimer les tensions à l’approche de ces joutes électorales tant redoutées.

Leave a Comment