Share

Can2019: Voici le jeune guinéen tué en France par des supporters algériens

Voici l’interview de ce jeune brillant, qui rêvait d’une Afrique émergente.
L’Afrique a perdu un digne fils a cause de la haine, du racisme et surtout de l’hypocrisie d’une certaine fratrie pas du tout sincère.

Un jeune guinéen, du nom de Mamoudou Barry, est décédé de ses blessures ce samedi, 20 juillet 2019, à Rouen, en France. Il a été pris à partie par un groupe présenté comme étant des supporters algériens. Le drame est survenu en marge de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football, disputée au Caire, en Egypte.

Selon nos informations, Mamoudou Barry, âgé d’une trentaine d’années, a soutenu récemment une thèse de doctorat en fiscalité. Il a été pris pour un supporter sénégalais par une foule déchainée de supporters algériens. Il a été battu à mort vendredi soir. Il a succombé à ses blessures ce samedi aux environs de midi.

Mamadou Barry enseignait à l’Université de Rouen depuis quelques années. Membre du laboratoire du Centre Universitaire Rouennais d’Etudes Juridiques, ce spécialiste des questions fiscales, minières, douanières, pétrolières et gazières de l’Afrique francophone, était chercheur associé et consultant en Droit.

Repose en paix Mamoudou Barry

Erickorka Bah : Conakry-Sur-Seine

Leave a Comment